19 juin 2013

Communiqué
 
Pour diffusion immédiate

 

LE FESTIVAL INTERNATIONAL DE JARDINS PRÉSENTE L’AUDACE DE PLUS DE 70 CONCEPTEURS À L’OCCASION DE SA 14e ÉDITION

Grand-Métis (Québec) Canada, le 19 juin 2013. Le 14e Festival international de jardins débutera le samedi 22 juin 2013 aux jardins de Métis et proposera 26 jardins conceptuels imaginés par plus de 70 designers en provenance des quatre coins de la planète. Six nouveaux jardins ont été choisis parmi un nombre record de 290 candidatures soumises par plus de 725 architectes, architectes paysagistes, designers et artistes, en provenance de 31 pays. Les nouveaux jardins nous viennent du Canada, du Brésil, de la France, des Pays-Bas, de la Suède, de la Corée du Sud et des États-Unis :

Sacré potager de atelier barda [Patrick Morand, Antonio Di Bacco, Cécile Combelle et Julien Pinard], Montréal, Canada et Paris, France. Clin d’œil mêlant profane et sacré où des reposoirs en bois évoquent les oratoires au croisement des chemins de campagne. Ceux-ci entraînent les visiteurs du côté de notre patrimoine potager et culinaire. Voici une invitation à faire une offrande pour encourager le retour des légumes anciens, récents ou autochtones dans nos potagers et sur les étals.
 

Courtesy of Nature de Johan Selbing et Anouk Vogel, Amsterdam, Pays-Bas. Dans cette allusion aux salles blanches et silencieuses des grands musées, une « courtoisie de la nature » s’expose et amène les visiteurs à se pencher sur leur rapport à la nature. Doit-on la chérir? La protéger? Comment l’apprivoiser ou l’exploiter? Un éclairage nouveau, pour mieux comprendre et respecter cette nature qui nous entoure.

Dead Garden II de Carlos M. Teixeira, Belo Horizonte, Brésil. Un long corridor, espace mal-aimé et souvent oublié dans les constructions, se transforme en une série d’allées parallèles cintrées de troncs d’arbres. Alors qu’il y en a qui meurent, d’autres naissent. Inexorablement, la vie suit son cours, et de la mort naîtra autre chose… Cette renaissance est l’inspiration même du travail de l’architecte paysagiste.

Effect de Snøhetta [Claire Fellman, Nick Koster, Karli Molter, Misako Murata et Maura Rockcastle], New York, États-Unis. Les effets engendrés par deux environnements contrastés qui cohabitent côte à côte rappellent ici que la diversité d’un habitat crée la richesse d’un paysage. Du tapis forestier au pré non fauché, à l’horizontal pour se reposer ou à la verticale pour escalader, il arrive parfois que le bord devienne le centre… et vice versa.


Pink Punch de Nicholas Croft et Michaela MacLeod, New York, États-Unis. Une installation d’un rose bien marqué attire les visiteurs hors des sentiers battus, vers une chambre verte, dans un buisson ou à l’orée de la forêt. Les pieds des arbres se transforment ici en de pimpants fauteuils où il fait beau et bon se prélasser. Un jardin emballé et emballant, enveloppé et enveloppant!

Smart Small de Ecoid [Yongkyu Kim et Jonghyun Baek], Wellesley, Massachusetts, États-Unis. De petites unités « intelligentes », où poussent des mousses et des fines herbes, sont dispersées et regroupées au hasard du site du Festival. Les visiteurs pourront prendre part au processus créatif en les agençant au gré de leur imagination. À leur tour, les unités devront s’adapter aux changements qui leur sont imposés…

Tous les projets soumis lors de l’appel de candidatures international sont présentés en ligne sur le site Internet du Festival : www.festivalinternationaldejardins.ca.

Également, un tout nouveau jardin commandité par Hydro-Québec et conçu par NIPpaysage de Montréal fera la promotion du programme Le bon arbre au bon endroit. À la fois éducatif et ludique, ce jardin interactif invite les visiteurs à jouer à l’élastique comme dans la cours d’école, tout en se rappelant qu’il importe de planter… le bon arbre au bon endroit.

Le Festival propose aussi des jardins extra-muros pour faire voyager sa créativité et animer des espaces publics. Une installation en bord de mer conçue par Deborah Nagan de Londres, Cabanes de bord de mer, prendra place à Sainte-Flavie. Inspirée de son populaire et coloré jardin présent sur le site du Festival depuis 2009 (Every garden needs a shed and a lawn!), elle a imaginé une façon esthétique et écologique d’aménager les rivages afin de contrer l’érosion des berges. Des photos de Joan Sullivan viendront faire écho aux plantations.

Le Festival est aussi présent sur la Place de La Dauversière, à côté du Musée du Château Ramezay dans le Vieux-Montréal, avec une nouvelle installation réalisée par l'architecte Pierre Thibault. Jardins M propose, au cœur du Vieux-Montréal, un lieu de rencontre entre la ville et la nature qui brouille les limites entre l’intérieur et l’extérieur et qui offre l’opportunité d’une pause inusitée à l’ombre du Château Ramezay.

Toujours aussi populaire, La balançoire de Cédule 40 est bien en vue à Mont-Joli, à côté du bureau d’accueil de l’Association touristique régionale de la Gaspésie. Et une nouvelle version de Tiny Taxonomy de Rosetta Elkin est exposée au prestigieux musée Isabella Stewart Gardner de Boston pendant tout l'été.

Toutes ces réalisations sont le fruit du travail de plus de 100 personnes. Depuis le 6 mai dernier, sous la supervision du directeur technique François Leblanc, une valeureuse équipe, composée de 10 ouvriers, 5 jeunes stagiaires et un coordonnateur de DESTA à Montréal, 6 stagiaires d’universités et collèges du Québec et de la France et 5 bénévoles, a collaboré à la construction des jardins du Festival, en plus de la trentaine de designers présents sur place durant la semaine précédant l’inauguration officielle.

Rappelons que le Festival international de jardins est le principal festival de jardins contemporains en Amérique du Nord. Depuis 2000, plus de 130 jardins ont été présentés sur le site du Festival à Grand-Métis, ainsi qu’une vingtaine de jardins extra-muros à Montréal, Toronto, Calgary, en France, en Italie et au Royaume-Uni.

Le 14e Festival international de jardins est présenté grâce au soutien financier de nombreux partenaires publics et privés : Conseil des Arts du Canada, Patrimoine canadien, Conseil des arts et des lettres du Québec, Tourisme Québec, Emplois d'été Canada et Emploi-Québec. La CRE du Bas-Saint-Laurent appuie la présentation des jardins extra-muros dans la région. La Fondation de la famille J.W. McConnell appuie le programme de stages DESTA. La Société des alcools du Québec est commanditaire de notre souper-bénéfice du dimanche 28 juillet avec les chefs des 400 coups. Les commanditaires des jardins du Festival sont : Premier Horticulture, Canada Blooms, Marché Dresdell de Mont-Joli, ISMER, Semences du patrimoine, Photosynthèse,  Varicon Aqua Solutions Ltd. La Caisse Desjardins de Mont-Joli est collaborateur de la présentation de nos activités 2013. Hydro-Québec est un partenaire majeur des Jardins de Métis depuis 1999 et est le commanditaire principal du 14e Festival international de jardins.

Pour plus d'informations sur le Festival, consultez le www.jardinsdemetis.com. Pour des entrevues avec les concepteurs, composez le 418 775-2222, poste 230. Les concepteurs seront sur place pour la plupart jusqu’au dimanche 23 juin en matinée.

                                                                            - 30 -
Source :
Alexander Reford
Directeur
Jardins de Métis / Festival international de jardins
Téléphone : 418 775-2222, poste 222
alexander.reford@jardinsdemetis.com

 

Avec la participation de :
- Conseil des Arts du Canada
- Patrimoine canadien

Avec la participation de :
- Conseil des arts et des lettres du Québec
- Emploi-Québec
- Ministère du tourisme
- Ministère de la Culture et des Communications

 


 

 

[ Pour vous désabonner cliquez ici ]