28 juin 2018

Communiqué
 
Pour diffusion immédiate

 

Vernissage de l'exposition temporaire « La fabuleuse trajectoire de Madame Elsie » de l'artiste Catherine Arsenault

Grand-Métis, le 29 juin 2018. Les Jardins de Métis inaugurent ce dimanche 1er juillet l'exposition de l’artiste Catherine Arsenault  « La fabuleuse trajectoire de Madame Elsie ».

Au cours de la dernière année, l’artiste-photographe Catherine Arsenault de Rimouski a visité à maintes reprises les Jardins de Métis afin d’y réaliser un corpus de travail en deux temps. Le titre de son projet, La fabuleuse trajectoire de Madame Elsie, s’est imposé de lui-même en découvrant le parcours exigé par la création et la réussite de ces magnifiques jardins. Une phrase tirée du livre Les Jardins de Métis, Le paradis d’Elsie Reford, écrit par son arrière-petit-fils Alexander Reford et actuel directeur des Jardins de Métis, est fort éloquente : « Par son travail, elle a transformé le paysage rustique d’Estevan Lodge en un véritable éden floral. » C’est en sa mémoire et pour saluer sa détermination que Catherine Arsenault nous invite à célébrer la beauté de cette oeuvre horticole, réalisée par une dame hors norme.

Dans un premier temps, des phrases photographiques proposent aux visiteurs une narration visuelle poétique des Jardins de Métis. Dans cette succession d’images contemporaines, prises tout au long d’un cycle de vie annuel dans les jardins, s’entremêlent des photographies du mari d’Elsie, Robert Wilson Reford, témoignant ainsi d'un passé, d'un présent et d'un futur. Cette prose illustrée invite le spectateur à parcourir une longue trajectoire afin d'y découvrir, dans une libre interprétation, ses magnifiques jardins. Les phrases photographiques sont présentées sur le quai de la station de métro Grand-Métis, près du jardin linéaire à l’entrée des Jardins de Métis, où une voiture MR-63 s’est arrêtée l’an dernier.

Dans un second temps, à la villa Estevan, Catherine Arsenault crée un jeu d’illusion déstabilisant devant le spectateur en présentant, dans douze tableaux photographiques, une reconstitution d’un bouquet composé de fleurs cueillies aux Jardins de Métis et dans son jardin personnel, qu'elle laisse faner et qu'elle photographie par la suite à son studio. Pour compléter ces mises en scène, l’artiste choisit avec parcimonie quelques fleurs et tiges naturalisées et les coud délicatement sur le papier photographique. Catherine Arsenault nous présente un travail intime et personnel, tout en finesse. Le petit fil qui relie l’artiste à ses fleurs se déploie ainsi devant nous, du jardin à la fleur cousue. En utilisant la couture, traditionnellement associée au travail féminin et s’inscrivant dans une certaine historicité, l’artiste remet en perspective un savoir-faire manuel qu’elle actualise au moyen de ses photographies. La création de ces tableaux photographiques d’influence victorienne s’inscrit directement dans le romantisme de l’époque d’Elsie Reford, tout en étant dans le courant pictural de l’art contemporain.

Catherine Arsenault remercie les jardiniers des Jardins de Métis qui l’ont accompagnée à la cueillette de spécimens dans les plates-bandes, dont quelques plans de pavot bleu immortalisés dans l’un de ses tableaux. La résidence de création de Catherine Arsenault a été rendue possible grâce au soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec.

À propos de Catherine Arsenault
Née à Rimouski en 1960, Catherine Arsenault a depuis l’enfance été inspirée par la nature, par l'exploration des multiples sensations révélées au fil de ses observations. Après des études en arts plastiques au Cégep de Rimouski et en photographie au Cégep de Matane, elle s'installe à Montréal en 1982 pour poursuivre sa pratique photographique et participer à plusieurs expositions conjointes et solos. Les années qui suivent sont marquées par la naissance de ses deux fils et son approche photographique devient alors de plus en plus intime et autobiographique. En 1996, elle prend les rênes du studio du photographe Jean-François Bérubé, avec qui elle partage sa vie et sa passion pour la photographie. À la création en 2011 des Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie, Catherine est conseillère à la programmation et aux présentations des expositions, qui réunissent annuellement les grands noms de la photographie dans le monde. Elle quitte en 2015 pour se consacrer à ses projets personnels et retourne vivre à Rimouski. Il y a longtemps que Catherine Arsenault cherchait la bonne approche pour relier la photographie au jardinage, deux pratiques intimement liées à son existence. Depuis 2012, elle s'emploie à conjuguer la photographie, les végétaux naturalisés et la couture. www.catherinearsenault.ca.

À propos des Jardins de Métis
Lieu historique national du Canada et site patrimonial du Québec, les Jardins de Métis figurent parmi les plus beaux jardins d’Amérique du Nord. Ils ont été créés par Elsie Reford, entre les années 1926 et 1958. Ouverts au public depuis 1962, ils sont devenus un arrêt presque obligatoire pour tous ceux qui parcourent la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent. À la visite des jardins historiques et de la villa Estevan s’ajoute une programmation culturelle diversifiée en arts visuels, musique, littérature et environnement. S’y déroulent également le Festival international de jardins, avec la présentation de plus de vingt-cinq installations contemporaines souvent ludiques et interactives, et La Grande Table, festival portant sur l’identité culinaire québécoise inspirée par notre patrimoine.

En 2018, Elsie Reford est au coeur des projets créatifs des Jardins de Métis. Une nouvelle exposition permanente, Elsie vue par…, permet aux visiteurs de mieux connaître cette dame passionnée de politique, philanthrope engagée et amoureuse de la nature. Les Jardins de Métis sont ouverts tous les jours jusqu'au 7 octobre 2018. Rappelons qu’en tout temps, l’entrée est gratuite pour les enfants de 13 ans et moins. www.jardinsdemetis.com.

                                                                                         - 30 -

Source :
Sylvain Legris, Jardins de Métis

Pour une demande d’entrevue avec Catherine Arsenault, veuillez communiquer avec Mélanie Gauthier au 418 775-2222, poste 228 ou par courriel à melanie.gauthier@jardinsdemetis.com.

 


 

 

[ Pour vous désabonner cliquez ici ]