30 avril 2018

Communiqué
 
Pour diffusion immédiate

 

Fleurs d'ARMES : Ouverture en France le 2 mai 2018 au Mémorial national du Canada à Vimy



Fleurs d’ARMES – Une exposition d’art itinérante évoque la nature humaine en temps de guerre au moyen de la floriographie, de la sculpture et d’odeurs


Ouverture en France le 2 mai 2018 au Centre d’accueil et d’éducation du Mémorial national du Canada à Vimy


Téléchargez les photos et les documents de presse : http://bit.ly/2DMvfs4
Ce que le public dit à propos de Fleurs d’ARMES : http://bit.ly/2DM43t7
Consultez fleursdarmes.ca
Consultez veterans.gc.ca
 

Grand-Métis, Québec, 1er mai 2018 — Durant la Première Guerre mondiale, le soldat canadien George Stephen Cantlie a cueilli des fleurs dans les champs et dans les jardins d’une Europe déchirée par la guerre afin de les envoyer à Celia, sa toute jeune fille, chez lui à Montréal, afin qu’elle se souvienne de lui au cas où il ne reviendrait pas de ce terrible conflit. Cent ans plus tard, son touchant rituel a servi d’inspiration pour la création de Fleurs d’ARMES – Une exposition d’art itinérante, qui est présentée au Centre d’accueil et d’éducation, Mémorial national du Canada à Vimy en France, dès le 2 mai 2018.

Fleurs d’ARMES
 est une expérience multi-sensorielle innovatrice qui examine la nature humaine dans le paysage de la guerre à travers des représentations artistiques, combinant les lettres et les fleurs pressées de Cantlie avec des parfums originaux et des sculptures de cristal spécialement créées pour cette exposition de même que des portraits de dix Canadiens impliqués dans la Première Guerre mondiale.

Créée par la réalisatrice et commissaire Viveka Melki et présentée par les Jardins de Métis/Reford Gardens (Alexander Reford, directeur) à Grand-Métis, au Québec, l’exposition est construite autour des fleurs de Cantlie préservées depuis un siècle. Viveka Melki propose une réinterprétation par la floriographie – un mode de communication du sens et de l’émotion par les fleurs qui était utilisé à l’époque victorienne.

Fleurs d’ARMES comprend 10 stations qui mettent chacune en vedette une fleur cueillie par George Cantlie, le tout accompagné d’extraits de ses lettres. Les stations représentent divers attributs associés aux thèmes de l’exposition et aux réflexions de Viveka Melki à propos de la guerre. Chacune d’entre elles met également en lumière le récit d’un Canadien ou d’une Canadienne (incluant entre autres John McCrae, Georges Vanier, Elsie Reford et A.Y. Jackson) qui incarne ces attributs en présentant son expérience personnelle de la Première Guerre mondiale. Des sculptures de cristal optique, conçues sur commande par l’artiste torontois Mark Raynes Roberts, ainsi que des odeurs créées à Magog, au Québec, par la parfumeuse Alexandra Bachand viennent agrémenter l’exposition.

VIDÉO - L’inspiration derrière l’exposition
VIDÉO - L'équipe créative de l'exposition

L'exposition est présentée au Centre d’accueil et d’éducation, Mémorial national du Canada à Vimy en France (du 2 mai au 2 septembre) et au Château Ramezay – Musée et site historique à Montréal (d’octobre 2018 à mars 2019).

Fleurs d’ARMES – Une exposition d’art itinérante est produite par Les Jardins de Métis/Reford GardensSa réalisation a été rendue possible grâce à une subvention du Programme d'appui aux musées du ministère du Patrimoine canadien et au soutien de fondations privées et de donateurs individuels. Anciens Combattants Canada, La Mission du Centenaire, Air Canada et la Banque TD sont les principaux partenaires de l’exposition.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Internet de l’exposition à fleursdarmes.ca.


À propos du Mémorial national du Canada à Vimy
Le Mémorial national du Canada à Vimy, un monument majestueux et inspirant construit au sommet de la crête de Vimy, est le plus grand monument canadien de la Première Guerre mondiale en Europe. Le monument n'indique pas seulement l'emplacement d'un événement important et historique, mais il représente également un hommage à tous les Canadiens qui ont servi durant la Première Guerre mondiale. Chaque année, près d'un million de visiteurs de partout dans le monde visitent le Mémorial national du Canada à Vimy pour découvrir et honorer les sacrifices et la contribution du Canada.

- 30 –


Pour des informations complémentaires ou des demandes d’entrevue :
Mélanie Gauthier, Responsable marketing, Jardins de Métis
Bureau : 418-775-2221 poste 228
Courriel : melanie.gauthier@jardinsdemetis.com

Pour des informations sur le Mémorial national du Canada
Johanne Gagné, Gestionnaire principale
Bureau : 011 33 3 21 50 68 68
Courriel : johanne.gagne@vac-acc.gc.ca

 

À PROPOS DE LA CONSERVATRICE VIVEKA MELKI


La commissaire de l’exposition Fleurs D’ARMES – Une exposition d’art itinérante est une réalisatrice et scénariste canadienne. Elle a vécu, travaillé et voyagé au sein de cultures dominées par un régime répressif. De ces expériences sont nés ses projets autour du conflit et de la capacité de l’esprit humain à la résilience. En réfléchissant sur la guerre, elle a dit : « Je n’aime pas la guerre, car elle coule dans nos veines puis elle fait couler notre sang. Mon but en tant qu'artiste est de raconter l'histoire à notre époque, avec notre voix d'artistes de cette ère. J'apporte mon expérience cinématographique dans tout mon travail alors, à la fin, je suis un conteur. Je pose toujours une question quand je regarde l'histoire canadienne - à quoi cela ressemblait-il? Et si nous pouvons capturer une fraction de cela et vous amener dans cette expérience, alors nous avons réussi.

Née en Gambie, Afrique du Sud, ayant des descendances brésilienne et libanaise, et élevée au Royaume-Uni avant d’immigrer au Canada, Melki voit le monde avec une lentille multiculturelle. En 2014, elle a dirigé la série Correspondances de Guerre (Radio-Canada, RDI). L’une de ses plus récentes productions, le documentaire long-métrage After Circus (2015) a reçu des éloges après les projections aux nombreux Festivals de Films nord-américain, incluant Hot Docs à Toronto et les Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal ainsi que le prestigieux festival Sunny Side of the Doc à La Rochelle, en France. Il a été diffusé sur la chaîne documentaire de CBC, en juin 2016.

En avril 2017, le nouveau documentaire de Viveka, Carricks: In the Wake of the Irish, a été diffusé sur les ondes de Radio-Canada et de RDI. Il raconte l’histoire tragique du naufrage du Carricks, en 1847, et la quête de l’une des familles pour trouver la vérité, une quête qui devient le parcours des Francophones-Irlandais du Québec. Viveka travaille actuellement avec le Nouveau Chapitre du Conseil des Arts du Canada sur son nouveau film Alouette, qui aborde le sujet des camps de prisonniers de guerre japonais pendant la Seconde Guerre mondiale. vivekamelki.com


 

 

[ Pour vous désabonner cliquez ici ]