20 novembre 2015

Communiqué
 
Pour diffusion immédiate

 

La Maison ERE 132 des Jardins de Métis obtient la certification LEED® Platine

Grand-Métis, le 20 novembre 2015. Les Jardins de Métis ont procédé aujourd’hui au dévoilement d’une plaque sur la Maison ERE 132, reconnaissant la certification LEED® Platine qu’elle vient d’obtenir. Ce niveau de certification est le plus haut que l’on puisse obtenir. Jusqu’à ce jour, 46 projets ont obtenu cette même reconnaissance au Québec (179 au Canada).



Selon Alexander Reford, directeur des Jardins de Métis et un des instigateurs du projet, « La pose de la plaque LEED Platine met un terme à la construction de la maison qui a débuté presque jour pour jour il y a un an. Ce fut une année chargée de travail – et aussi de fierté – de voir naître ce projet tant souhaité par les entreprises en écoconstruction du Bas-Saint-Laurent, et tant apprécié par nos milliers de visiteurs de l’été dernier. On a visé la certification LEED Platine dès les premières discussions avec les concepteurs du bâtiment, et tout le monde a travaillé très, très fort pour atteindre cet objectif. Je les félicite et je les remercie. »

Selon Sarah Landry, directrice du Créneau Écoconstruction, « L’obtention la certification LEED Platine, la plus haute distinction décernée par le Conseil du bâtiment durable du Canada, fut un défi de tous les instants compte tenu de la notion collaborative d’envergure régionale du projet de la Maison ERE 132. Des professionnels de la région ont eu l’opportunité de concevoir et mettre en application des notions novatrices en construction résidentielle et une cinquantaine d’industriels de la région ont pu mettre à l’épreuve le degré écologique de leurs intrants matériaux. Ce fut un banc d’essai exceptionnel pour les entreprises qui ont participé au projet, elles en ressortent grandies et aguerries, nous ressentons une grande fierté pour cet accomplissement collectif. »

À propos de la certification LEED
Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) est un système d’évaluation reconnu comme la marque internationale d’excellence pour les bâtiments durables dans plus de 132 pays. Depuis 2002, le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa), www.cagbc.org/cbdca, et LEED Canada ont redéfini les bâtiments et les communautés où les Canadiens vivent, travaillent et étudient. Et le Canada continue de démontrer qu'il progresse dans la lutte au changement climatique comme en font foi les 204 projets inscrits à LEED entre les mois de mai et septembre 2015 et les 211 projets certifiés LEED au cours de la même période. Cela porte à 2 466 le nombre total de projets certifiés LEED au Canada, et permet au pays de se classer au deuxième rang mondial en ce domaine.


À propos de la Maison ERE 132
Durant la saison touristique, de juin à septembre, la Maison ERE 132 est une vitrine d’excellence de l’écoconstruction. Elle est accessible à tous les visiteurs des Jardins de Métis, qui peuvent en apprendre davantage sur les choix écologiques qu’ils pourront faire à l’occasion de leurs projets de construction ou de rénovation. Elle met en valeur des produits et des technologies écoresponsables issus du savoir et du savoir-faire des entreprises de la région. D’octobre à mai, la Maison ERE 132 est offerte en location pour des séjours de courte durée. La maison peut accueillir jusqu’à 6 personnes dans trois chambres (lit queen, lit double et lits superposés). Les locataires ont également un accès privilégié et en toute intimité à tout le site des Jardins de Métis. Visitez le www.ere132.com, sous la rubrique LOUEZ, pour connaître les tarifs et les disponibilités.

La Maison ERE 132 est le fruit d’un projet de conception intégrée exemplaire. Le projet a été conçu et concrétisé par une équipe multidisciplinaire de la région avec l’appui structurant du Créneau Écoconstruction. C’est une réussite enviable sur le plan de la concertation régionale. Les experts qui ont conçu et mené à terme le projet de la Maison ERE 132 proviennent du Bas-Saint-Laurent et sont issus des domaines de l’architecture, du développement durable, de l’ingénierie et du design. Ces passionnés de la construction verte sont Marie-Hélène Nollet, des Architectes Goulet et Lebel; Marie-Élaine Banville, du Groupe Architecture MB; Pierre Etcheverry, du Groupe CONTACT; Mathieu Ouellet et Christian Gagnon, de la firme Tetra Tech; et Hélène Tremblay, du Groupe design Hélène Tremblay. Tenant lieu de centre d'interprétation, la Maison ERE 132 a bénéficié de l’expertise des organisations suivantes : Écohabitation, Imaginature, le CDRIN, Tortuga Films, NitroMédia et Graff-X Communications. La construction de la maison a été confiée à l’entreprise Kamco Construction de La Pocatière.

Ce projet de conception intégrée s’est échelonné sur une période de 4 ans et est le fruit du travail d’un consortium de 78 partenaires, incluant les gouvernements fédéral et provincial (Développement économique Canada, ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations) et une cinquantaine d’industriels provenant majoritairement du Bas-Saint-Laurent. Parmi eux, sept partenaires bâtisseurs Platine : TELUS, les entreprises Premier Tech, Poitras Meubles et design, Lepage Millwork et Groupe Lebel, ainsi que le Mouvement Desjardins et le programme Novoclimat 2.0. Les Amis des Jardins de Métis ont également eu le soutien des cégeps de Rimouski et de Matane, du SEREX, de la Fondation R. Howard Webster et de la Fondation RBC. Divers organismes de la région, notamment la CRÉ du Bas-Saint-Laurent, le CLD de La Mitis, la MRC de La Mitis et la SADC de La Mitis ont soutenu le projet. L’Association touristique régionale de la Gaspésie et Tourisme Québec ont aussi contribué au financement du projet.

À propos des Jardins de Métis
Reconnus lieu historique national et site patrimonial, les Jardins de Métis (www.jardinsdemetis.com) constituent un arrêt incontournable pour tous ceux qui visitent la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent. Espace culturel et destination touristique depuis plus de 50 ans, les Jardins de Métis demeurent l’un des lieux les plus achalandés de l’est du Québec et offrent aux visiteurs des expériences diversifiées qui sollicitent tous les sens. Situés au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Mitis, ils ont été conçus par Elsie Reford de 1926 à 1958 et figurent au palmarès des jardins nord-américains les plus réputés. On y présentera en 2016, la 17e édition du Festival international de jardins, en plus de la vitrine d’excellence de l’écoconstruction, la Maison ERE 132 et les Moutondeuses qui entretiennent une partie des pelouses près du stationnement des visiteurs. Hydro‐Québec est le commanditaire principal des Jardins de Métis depuis 1999. Les Jardins de Métis seront ouverts dès le samedi 28 mai 2016. En tout temps, l’admission est gratuite pour les enfants de 13 ans et moins.

                                                                               - 30 -
Sources :
Alexander Reford, directeur
Les Jardins de Métis
418 775-2221

Sarah Landry, directrice
Créneau Écoconstruction
418 750-8825


 
 

 

 

 

Description technique de la Maison ERE 132
La Maison ERE 132 est une maison unifamiliale de 2 étages, sans sous-sol, de 1 867pi² (173m²) de surface totale de plancher chauffée. Elle est alimentée par la municipalité en eau potable, reliée au réseau de transport d’électricité et munie d’un système autonome de traitement des eaux usées. Elle respecte les normes environnementales les plus strictes et est certifiée LEED Platine.
 

Matériaux Locaux (rayon de 800 km); contenus recyclés; matériaux récupérés
Bois FSC; matériaux sans urée-formaldéhyde ajoutée; faibles émissions de COV
 
Équipements Alimentation en eau potable par la municipalité
Desservie par le réseau de transport d’électricité; prête pour le solaire
Système autonome de traitement des eaux usées de type Écoflo
Système de chauffage de type plancher radiant hydronique avec fournaise électrique pour le rez-de-chaussée et plinthes électriques (dont deux radiantes) pour l’étage
Ventilateur récupérateur de chaleur (VRC Lifebreath 155Max/75 % d’efficacité)
Récupérateur de chaleur des eaux grises (PowerPipe® R3-60)
Équipements de plomberie standards avec robinetteries à faible débit d’eau
Appareils électroménagers approuvés Energy Star/éclairage 100 % DEL
Colonne de radon
Borne de recharge de type Smart Two pour véhicules électriques
 
Enveloppe Revêtement extérieur en bois, fourrure de bois, pare-air, carton-fibre enduit Éco, double ossature : colombage 2x4 FSC, cellulose injectée, colombage 2x4 FSC; pare-vapeur, fourrure de bois ou contreventement, fourrure de bois double, gypse et lambris de bois à certains endroits
Toit : R-78,9/RSI 13,9 — 610 mm d’isolant de cellulose en vrac
Mur extérieur : R-47,7/RSI 8,4 — 285 mm de cellulose/Installation par injection à haute intensité
Mur fondation : R-21,0/RSI 3,7 — Isolant rigide polystyrène expansé 168 mm
Dalle au sol : R-22,2 / RSI 3,9 — Isolant rigide polystyrène expansé 168 mm
 
Toiture Parement en aluminium — récupéré à 99 % — embossé plié fini ardoise sur le toit
 
Revêtement extérieur Parement de bois d’épinette traitée avec une teinture opaque en clin rainuré jumelé
Parement d’ardoise et parement de bardeau de cèdre « pureau »
Galerie en pontage de mélèze strié avec un couronnement métallique
 
Revêtement intérieur Lambris de bois de tremble blanchi ou de tremble torréfié — Plus de 50 % des murs
Plaques de plâtre à contenu recyclé (à l’étage) — Peinture écologique
Poutre et poteaux de bois lamellé-collé supportant poutrelles ajourées du plancher
Plancher de béton écologique (masse thermique) — cendre volante remplace 30 % du ciment Portland/Béton poli (fini diamant) avec sections à motif estampé et insertion de verre recyclé; revêtement de bois franc (érable); ardoise
Ameublement intégré pour cuisine et salles de bain : panneaux d’aggloméré sans formaldéhyde ajouté, panneaux de frêne (Rough Chic), érable lamellé collé (îlot), granit (comptoir)

 


 


 

 

[ Pour vous désabonner cliquez ici ]