11 novembre 2015

Communiqué
 
Pour diffusion immédiate

 

Journée Portes ouvertes à la Maison ERE 132 des Jardins de Métis
Dévoilement d'une oeuvre d'art et d'une application numérique

Grand-Métis, le 11 novembre 2015. La Maison ERE 132 des Jardins de Métis, nouvellement certifiée LEED Platine et Novoclimat 2.0, vous ouvre ses portes et vous dévoile la nouvelle œuvre d’art de l’artiste Jean-Philippe Roy et l’application numérique développée par l’équipe du Centre de développement et de recherche en imagerie numérique (CDRIN) de Matane. La journée Portes ouvertes aura lieu le samedi 21 novembre de 10h00 à 16h00. L’entrée est gratuite. Des capsules vidéo réalisées par Tortuga Films feront état de différentes étapes de la construction de la maison. Des animations seront proposées par l’équipe de guides de la maison écologique et par Emmanuel Cosgrove, cofondateur et directeur général d’Écohabitation. Venez découvrir à quoi peut ressembler une maison qui atteint deux hauts standards de certification, tout en demeurant accessible pour la majorité des ménages québécois. Elle saura certainement vous inspirer dans vos projets de rénovation ou de construction. La Maison ERE 132 est également disponible pour des rencontres de travail ou pour des séjours de courte durée. Elle peut accueillir jusqu’à six personnes dans trois chambres.



 

« Faire croître » - œuvre d’art de l’artiste Jean-Philippe Roy réalisée spécialement pour la Maison ERE 132
Dans la cadre de la politique d’intégration des arts à l’architecture, un jury a choisi l’artiste sculpteur de St- Marcelin, Jean-Philippe Roy. L’artiste a créé « Faire croître », une œuvre sculpturale qui s’élève au-dessus du toit de la Maison ERE 132, à la manière d’une girouette dont elle emprunte en partie les codes visuels : un caractère graphique qui s’inscrit en continuité avec l’environnement immédiat, tout en évoquant la vocation du bâtiment qu’elle coiffe. L’œuvre met en scène la station météo qu’elle intègre entièrement en l’utilisant comme un appareil esthétique qu’elle donne à voir sans détour. De nombreuses figures associées au jardin et au fait d’habiter la nature sont également ici détournées et rejouées jusqu’à acquérir un caractère sculptural qui les distancie de leur réalité première. Ainsi, au contraire des girouettes traditionnelles, il n’y a pas de figure centrale au cœur de la composition de l’œuvre, mais une agglomération de petites sculptures et d’objets joints ensemble à une structure arborescente dont ils paraissent être les excroissances. D’une façon générale, l’œuvre évoque l’idée que de nos multiples actions peut croître, de façon symbiotique, une vie tournée vers la nature. Découvrez le travail de Jean-Philippe Roy en visitant le www.jeanphilipperoyartistevisuel.com.

« ERE 132 : Bâtir, c’est choisir » - application numérique du CDRIN
Vivre et habiter de façon responsable en diminuant notre empreinte écologique et en supportant le développement de nos collectivités, voilà l’enjeu de l’écoconstruction. Cela comporte une multitude de petits et de grands choix qui, additionnés et démultipliés, font la différence sur l’impact de nos activités. Par une visite virtuelle de la Maison écologique, l’application numérique « ERE 132 : Bâtir, c’est choisir » permet de vivre deux expériences inspirantes pour le consommateur responsable et le bricoleur averti. L’application peut être téléchargée gratuitement via Google Play ou iTunes.

D’une part, à l’aide de 84 fiches techniques, l’utilisateur explore les produits et les procédés préconisés pour la construction de la Maison ERE 132 — certifiée Platine de LEED et Novoclimat 2.0 — et accède aux coordonnées des fournisseurs associés au panier d’écoproduits et de services. D’autre part, à travers un parcours composé d’une vingtaine de points d’intérêt représentant autant d’options de construction, l’utilisateur simule un projet de rénovation ou de construction et prend un ensemble de décisions. La somme des choix effectués révèle la performance de ce projet en termes d’empreinte environnementale. Ces résultats sont accompagnés de conseils personnalisés disponibles à la fin de l’exercice de simulation.

La mise en service des outils numériques est rendue possible grâce à un don de 10 000 $ du Comité d’investissement communautaire de TELUS. Partenaire d’affaires et fournisseur des services de téléphonie des Jardins de Métis depuis plus de vingt ans, TELUS participe au réseau de haute performance technologique de la Maison ERE132 grâce à son appui financier. Un réseau de fibre-optique y est déployé et permet un service de haute vitesse et l’utilisation de divers outils de mesurage énergétique pour la Maison écologique.

À propos des certifications LEED et Novoclimat 2.0
Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) est un système d’évaluation reconnu comme la marque internationale d’excellence pour les bâtiments durables dans plus de 132 pays. Depuis 2002, le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) et LEED Canada ont redéfini les bâtiments et les communautés où les Canadiens vivent, travaillent et étudient. Au cours des 11 dernières années, le CBDCa (www.cagbc.org/cbdca) a accordé une certification LEED à plus de 1 000 bâtiments au Canada et en a inscrit plus de 4 000 à la certification, se classant au deuxième rang mondial à cet égard. Les habitations homologuées Novoclimat 2.0 permettent de réaliser des économies estimées de 20 % sur les coûts d’énergie par rapport à ceux d’une habitation construite selon le nouveau Code de construction du Québec. Elles garantissent plus de confort aux futurs occupants et améliorent la qualité de l’air intérieur de façon importante. Ces habitations sont inspectées, testées et livrées avec une homologation gouvernementale confirmant leur supériorité sur le plan énergétique (www.efficaciteenergetique.gouv.qc.ca).

À propos de la Maison ERE 132
Durant la saison touristique (de juin à septembre), la Maison ERE 132 est une vitrine d’excellence de l’écoconstruction. Elle est accessible à tous les visiteurs des Jardins de Métis, qui peuvent en apprendre davantage sur les choix écologiques qu’ils pourront faire à l’occasion de leurs projets de construction ou de rénovation. Elle met en valeur des produits et des technologies écoresponsables issus du savoir et du savoir-faire des entreprises de la région. D’octobre à mai, la Maison ERE 132 est offerte en location pour des séjours de courte durée. La maison peut accueillir jusqu’à 6 personnes dans trois chambres (lit queen, lit double et lits superposés). Les locataires ont également un accès privilégié et en toute intimité à tout le site des Jardins de Métis. Visitez le www.ere132.com, sous la rubrique LOUEZ, pour connaître les tarifs et les disponibilités.

La Maison ERE 132 est le fruit d’un projet de conception intégrée exemplaire. Le projet a été conçu et concrétisé par une équipe multidisciplinaire de la région avec l’appui structurant du Créneau Écoconstruction, dirigé par Sarah Landry. C’est une réussite enviable sur le plan de la concertation régionale. Les experts qui ont conçu et mené à terme le projet de la Maison ERE 132 proviennent du Bas-Saint-Laurent et sont issus des domaines de l’architecture, du développement durable, de l’ingénierie et du design. Ces passionnés de la construction verte sont Marie-Hélène Nollet, des Architectes Goulet et Lebel; Marie-Élaine Banville, du Groupe Architecture MB; Pierre Etcheverry, du Groupe CONTACT; Mathieu Ouellet et Christian Gagnon, de la firme Tetra Tech; et Hélène Tremblay, du Groupe design Hélène Tremblay. Tenant lieu de centre d'interprétation, la Maison ERE 132 a bénéficié de l’expertise des organisations suivantes : Écohabitation, Imaginature, le CDRIN, Tortuga Films, NitroMédia et Graff-X Communications. La construction de la maison a été confiée à l’entreprise Kamco Construction de La Pocatière.

Ce projet de conception intégrée s’est échelonné sur une période de 4 ans et est le fruit du travail d’un consortium de 78 partenaires, incluant les gouvernements fédéral et provincial (Développement économique Canada, ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations) et une cinquantaine d’industriels provenant majoritairement du Bas-Saint-Laurent. Parmi eux, sept partenaires bâtisseurs Platine : TELUS, les entreprises Premier Tech, Poitras Meubles et design, Lepage Millwork et Groupe Lebel, ainsi que le Mouvement Desjardins et le programme Novoclimat 2.0. Les Amis des Jardins de Métis ont également eu le soutien des cégeps de Rimouski et de Matane, du SEREX, de la Fondation R. Howard Webster et de la Fondation RBC. Divers organismes de la région, notamment la CRÉ du Bas-Saint-Laurent, le CLD de La Mitis, la MRC de La Mitis et la SADC de La Mitis ont soutenu le projet. L’Association touristique régionale de la Gaspésie et Tourisme Québec ont aussi contribué au financement du projet.

À propos des Jardins de Métis
Reconnus lieu historique national et site patrimonial, les Jardins de Métis (www.jardinsdemetis.com) constituent un arrêt incontournable pour tous ceux qui visitent la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent. Espace culturel et destination touristique depuis plus de 50 ans, les Jardins de Métis demeurent l’un des lieux les plus achalandés de l’est du Québec et offrent aux visiteurs des expériences diversifiées qui sollicitent tous les sens. Situés au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Mitis, ils ont été conçus par Elsie Reford de 1926 à 1958 et figurent au palmarès des jardins nord-américains les plus réputés. On y présentera en 2016, la 17e édition du Festival international de jardins, en plus de la vitrine d’excellence de l’écoconstruction, la Maison ERE 132 et les Moutondeuses qui entretiennent une partie des pelouses près du stationnement des visiteurs. Hydro‐Québec est le commanditaire principal des Jardins de Métis depuis 1999. Les Jardins de Métis seront ouverts dès le samedi 28 mai 2016. En tout temps, l’admission est gratuite pour les enfants de 13 ans et moins.

À propos du CDRIN
Le Centre de développement et de recherche en imagerie numérique, le CDRIN (www.cdrin.com) effectue de la recherche et du transfert technologique auprès de la petite, de la moyenne et de la grande entreprise dans le domaine de l’imagerie numérique, notamment en capture de mouvements et en réalité augmentée. Il répond également aux besoins de développement des compétences et de perfectionnement de la main-d’œuvre de ce secteur en constante évolution. Associé au Cégep de Matane, ce centre de recherche est doté d’un studio de capture de mouvements unique au Québec.

À propos d’Écohabitation
Écohabitation (www.ecohabitation.com) est un organisme à but non lucratif qui facilite l’émergence d’habitations saines, économes en ressources et en énergie, durables, abordables et accessibles à tous. Il réalise sa mission par des activités de promotion, de sensibilisation, de formation et d'accompagnement auprès du grand public, des intervenants du secteur de l’habitation et des décideurs politiques. En intervenant dans le secteur de l’habitation écologique, Écohabitation facilite l’émergence d’une société plus juste, viable économiquement, et qui tend à conserver et à régénérer les écosystèmes.

                                                                                - 30 -

Source :                
Alexander Reford, directeur
Jardins de Métis
418 775-2221, poste 222
alexander.reford@jardinsdemetis.com

 

Téléchargez la photo de la maison ERE 132

 


 

 

[ Pour vous désabonner cliquez ici ]