Festival |

Le caveau

Un plan végétal est blotti dans l'intimité d’un caveau - une chambre simple formée par des gabions de pierre et de terre. Une chambre pour penser. Une chambre pour les rêveurs.

Tel le plan qui lévite devant nous, nous sommes tenus en équilibre entre la pierre et la vie elle-même. Une personnification de notre propre imagination est suspendue dans le temps. Le plan primitif symbolise un début alors que les semences et le sol forment un horizon incliné, entre la terre et le ciel.

La beauté du jardin se trouve dans sa simplicité et la contradiction qu’il crée entre la matière, la lumière, le temps et l'espace. C’est un abri pour la méditation et une toile de fond pour la nature. Dans Le caveau, l’immensité se cache derrière ses remparts.

Concepteurs: Christian Poules

Anne(s) d'exposition: 2016, 2017

[ Retour la liste des jardins de l'dition 2017 ]