Festival |

Se mouiller (la belle chappe)

L’installation met de l’avant notre rapport face aux espèces invasives et au délicat équilibre des écosystèmes. Une plante aquatique est retenue dans une sorte d’étau architectural dans lequel le visiteur est invité à pénétrer. La plante saura s’évader au fil de l’avancement de l’été. Perte de contrôle? Quand le beau devient danger...

L’expérience du jardin se renouvellera en invitant les visiteurs à s’y engager physiquement afin de s’en approcher. Il ne s’agit plus simplement de contempler mais d’interagir physiquement avec lui en partageant un environnement commun : le milieu aquatique.

« Enfilez des bottes et venez vous mouiller en vous faufilant dans l’exiguïté de l’interstice pour découvrir un espace tout autre. » 
 


Commanditaires :


 

Concepteurs: Groupe A / Annexe U Jean-Franois Laroche, Rmi Morency, Erick Rivard & Maxime Rousseau

Anne(s) d'exposition: 2015, 2016, 2017

[ Retour la liste des jardins de l'dition 2017 ]